Imprimer ceci Page

Commercialiser en circuits courts

Le projet Alimen’terre s’est intéressé davantage à la dimension collective et innovante de la vente directe.

choux fleurLes formes collectives de commercialisation

Seule une organisation collective permet aux producteurs de répondre à une très forte demande, diversifiée, de façon régulière et pérenne. Mais ce mode de commercialisation nécessite du temps  d’animation et de formation pour permettre aux producteurs de prendre du recul sur leur projet commun. Dans le cadre du projet Alimen’Terre, le GAB, la Marmite et la Chambre d’agriculture ont donc accompagné plusieurs groupes de producteurs dans la création de deux points de vente collectif et d’un drive fermier. L’objectif étant de leur permettre d’associer et de mutualiser leurs activités dans des conditions optimales (voir fiche capitalisation communication en collectif) : Etude des potentialités commerciales, économiques, réflexion sur le règlement intérieur, définition du plan d’action et du plan de communication, recherche de financements, mise en place opérationnelle du projet (inauguration, logistique…).

Note Pays de Vannes et le phénomène points de vente collectif de producteurs

Les points de vente collectifs du pays de Vannes : télécharger l’enquête fonctionnement
Les conditions de réussite d’un Point de vente collectif : télécharger la fiche récapitulative

choux fleurUn focus sur les nouveaux modes de vente directe

Le projet Alimen’terre a été l’occasion d’expérimenter et d’explorer de nouvelles formes de commercialisation en vente directe, dans le but d’aider les producteurs à diversifier leurs débouchés et gagner en visibilité.

Expérimentation de la vente en bord de route et sur les aires de covoiturage : Télécharger la fiche expérience

Lien Permanent pour cet article : http://www.produitslocaux-paysdevannes.fr/producteurs/commercialisation/